VRA : pvk on the blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 16 mars 2009

Summer Heights High : Another true OZ TV show

Summer Heights High

Image via Wikipedia

Are you truely found of "Kath & Kim" (I mean the real OZ original one, not the dumb US one, the "contender for worst remake ever.") ?
Were you in front of SBS each Monday, 8:30pm sharp, to be sure to not miss "Fat Pizza" (they're Big and they're cheezy !) ?
Then you'll definnitely love the best quality production "Summer Heights High", a show telling 3 stories of 3 characters all portrayed by the single Chris Lilley.

I did watch Summer Height High last WE, and the sound of it definitely reminded me of the true Australian accent.

Why haven't heard of it earlier ? I live in Paris, France, right now, and there is no way to reach SBS over here :-(
So I have to wait for the random visit of friends from down under to get fresh news. If you know of any other show "proudly made in Australia", that I should try, just hit the reply button !

Reblog this post [with Zemanta]

mardi 10 mars 2009

Pourquoi les identifiants de service web devrait-il faire plus de 3 charactères

A l'ouverture de l'un de mes tous premiers compte mail, on m'a demandé de fournir un identifiant... sur 3 caractères. Je me suis pris au jeu et ai conservé cette identité numérique depuis des années. Au point que je suis connu dans mon entourage proche comme 'PVK'. Pendant longtemps, les 3 caractères n'ont posé aucun soucis.
Mais depuis quelques temps il arrive de plus en plus que mon ID fétiche soit purement et simplement rejeté.
Quelqu'un pourrait-il me donner une raison valable à ce que l'identifiant d'un service web doivent faire plus de 3 caractères ?

vendredi 18 avril 2008

Challenge to the Flash community : Quicktime is better than Flash ! Prove me wrong if you can !

The title was provocative enough, as a catch, let's now go to the more reasonable part of this post.
The state of the video viewers on the web is quite dull : flash, flash and flash again. If at least flash was The perfect viewer. Or if there were no alternative to it. But it is not the case. Let's start with a list of possible options :
  • Quicktime : you can see it, of course on Apple web site, and any good movie web site propose trailers in that format (hint ?).
  • Realplayer (yes, it looks like it is still alive, mainly thanks to historical reason).
  • Windows Media plugin for windows only (on the mac, you read the associated media file from within the QuickTime plugin).
  • VLC plugin : the real multiplateform solution... if you find and understand the information on how to install it. And it is open source too ! Great, but still miss some polishing.
  • DivX, a future RealPlayer ? Will they be strong enough ? The recent shutdown of Stage6 is not a good sign.
  • the expected HTML5 <video> tag ? Soon, or right now if you are a lucky Safari 3 user, but I guess the market share of Safari is not (yet ?) large enough to follow that path. Bug that solution, with its common javascript API, looks like a great dream.
  • Vivo... well that used to be a promising one, from a prehistoric time :-)
  • Java... ok, it is just because i am trying not to forget anybody, like for instance espresolutions
I guess there must be other solutions, especially on the Linux side, but this is not the subject of this note.
Another path is definitely to go away from the web browser to deal with video. And the way we consume video, in a stream, even if a forking stream, as opposed to the hypermedia navigation, may validate that move. A good sign is that after Miro and Joost, Adobe is following that path too... but again, this could be the subject of another note.
So, plenty of possibility, and yet, any new and "trendy" web2.57 site will just follow up the previous one and adopt ... Flash ! How an innovative behaviour this is ! That player which until the end of last year was not even able to display good quality video. Adobe was then so proud to announce H264 support, when it had been fully available in Quicktime for more than 3 years at that time.
So, you will say, now that Flash is ready to display high quality video format, stop complaining about it and adopt Flash. But the issue is that Flash is not that good yet, at least from what I have seen so far. And I am indeed very curious to see if any flash developer can prove me wrong...

So, here is the challenge : Can Flash do any of the following ?

And of course, I would be happy to hear about other challengers from the previous list.
Expected capacity Quicktime Flash
Fast forward (a clean one, not a clumsy jump every 5 seconds) Y You tube ??? no thanks !
Fast Rewind Y N
Jog Shuttle (let's speed it up !) YES ! Forget about it
Frame by frame step forward and backward YES N
More generally, direct access to any frame already downloaded Y N (sevenload is almost there)
Precise information about the currently displayed frame Y N
Precise information about the amount of already downloaded data (in progressive download) Y ?
Selection control (constraint the navigation within the video) Y N
Can read any format YES ! (and install Perian and flip4mac if you miss any) NO MPEG1, NO MPEG2, NO ...
Encrypted cache, no easy way to pirate the video, even in progressive download Good enough if you don't have to deal with hackers NO : if you want a secure solution, you have to stream the video AND adopt and pay for the full Adobe system (server) : No way to use apache for instance
Addition of a transparent logo Y Y (but I haven't yet seen the effect on the full screen display with such a logo)
Full Screen Almost there : maximising the browser window. YES !
Multiplatform Mac/PC IE/FF/Saf and various option on Linux, but no official release. As a result the following demo will probably not work on Linux YES!
I could add other concerns like the performance (energy, cpu usage) of flash when reading h264 compared to quicktime one, or the fact that having everybody using exactly the same tool produced by an unique company is an hacker dream world (windows ?), but these point are more subjective so I will let them out, but they should be taken into account. For instance, there is an area where you don't see flash for the video : every time somebody is paying for the content (VOD, or replayTV)

In conclusion, apart from the two last points form the table, QuickTime is much better than Flash. And to avoid just talking about it here is a snapshot of a demo based only on the Apple Quicktime plugin and Javascript, with the help of Prototype and Scriptaculous (and a link to the live version).
And the question : can anybody propose the same sort of interaction that what can be done with Quicktime + Javascript ?

OraoWeb - QuickTime is Better than Flash - Demo1

And from here you can get to :

mercredi 5 mars 2008

Petit test de Flock 1.1beta

Une des excuses retenue pour la (très) faible fréquence de mise à jour de ce blog est le fait de ne pas avoir encore trouvé l'outil qui m'y pousse (quelle excuse boiteuse quand même !). Le fait que j'ai encore deux ans de retard sur le tri et l'upload de mes photos sur flickr paraît plus tenable. Toujours est-il que je profite d'un petit passage par la version 1.1 de Flock pour lancer un billet...
Blogged with the Flock Browser


vendredi 9 février 2007

Ouah !

C'est ce qu'il disent dans la pub microsoft, mais c'est tout autre chose qui me fait réagir :http://pipes.yahoo.com/Je ne suis pas sur que le concept lui même prenne bien sur le web. Ca existe, comme d'habitude ;-) depuis longtemps sous le Mac (Quartz Composer), mais l'implementation en Ajax est bluffante.

Lire la suite...

vendredi 2 février 2007

Mon mblog ou mon photocast ?

Juste pour le fun : PVK on the move

Technorati Tags: , , , ,

jeudi 21 décembre 2006

Panorma in Google Earth

I had been thinking about it for months but I was only able to work on it for a couple of evening and WE, after the children were in bed.... As a result, DigitalUrban announced their panorama viewing concept in GoogleEarth before I was able to publish something "convincing". When you have a good idea, never postpone it :-)

So here is a preview of my own work just to maintain some sort of excitement. The general idea is to develop a small MacOSX application on which you drag and drop a equirectangular image of a panorama, then set the position of the panorama and direction of the North, using Google maps and eventually exporting a KMZ file.

Here is a link to a sample of KML file then view of one produced sphere : and a very early preview of the interface to place and orient the sphere.

Technorati Tags: , , , ,

mardi 24 octobre 2006

France (Paris) - Australie (Canberra) quelques comparaisons (1) : Le marquage au sol

En débarquant à Canberra, il y a maintenant plus de 5 ans de cela, une de mes bonnes résolutions avait été d'éditer une liste de ces petits détails qui sautent aux yeux de l'immigrant mais qui disparaissent bien vite dans l'habitude et l'assimilation. Le lancement de mes premiers cours le mois suivant et surtout, presque simultanément l'arrivée dans ma vie d'une petite princesse en devenir m'ont alors suffisamment occupés pour que je mette ce projet entre parenthèses.

De retour en France, ces petites différences se ravivent, parfois dans l'amusement, parfois dans l'irritation : l'on est plus critique de son propre pays quand ses défauts sont exacerbés par l'exemple d'un pays dispensé de ceux la (même s'il en a d'autres). Je vais donc essayer de rattraper la première opportunité en profitant de mon retour sur Paris (ai-je déjà mentionné que mon CV est disponible ?).
Notez que l'ordre d'énumération est totalement aléatoire ...

Première observation. En France, pour signaler que les usagers automobilistes d'une route ne peuvent traverser la chaussée ni dans un sens, ni dans l'autre, une unique ligne blanche (ou jaune) est tracée au milieu de la chaussée pour séparer les deux voies. Cette ligne représentant un mur infranchissable, il semblerait étonnant qu'une voiture puisse jouer au passe muraille dans un sens, mais pas dans l'autre. En Australie, l'on trace dans ces circonstances systématiquement deux lignes blanches parallèles. Il est hors de question de traverser ces lignes, ni d'un coté, ni de l'autre. Pas d'incertitude. Si cela peut sembler quelque peu excessif (voir source de gaspillage), La France semble cependant trop souvent pêcher dans l'excès inverse. Lors d'un WE en bourgogne la semaine dernière, j'étais étonné de l'absence (ou l'état d'effacement avancé) des marquage aux sols. Quand les routes australiennes disposent même de petits dispositifs réfléchissants ajoutés au marquage même (qui ont tendance à réveiller les passagers endormis lorsque l'on se décide à doubler), la route équivalente française va parfois tourner à angle droit sans prévenir...

Ce souci de l'indication précise est d'autant plus appréciable aux carrefours et la différence est extrême entre les deux capitales (Oui, Canberra est la capitale de l'Australie et non pas Sydney). D'abord, il faut savoir que la plupart des cas une intersection à Canberra est en T : Un axe principal et un axe secondaire qui se termine sur l'axe principal. Le code de la route local a même un chapitre spécial pour ce type d'intersection ou la priorité à droite passe après la règle à appliquer dans ce cadre de la jonction en T. Ensuite, quand il y a une intersection plus importante ...

  • a) Il s'agit d'une intersection en X (4 voies perpendiculaires).
  • b) La plupart du temps, il y a des feux rouges.
  • c) Les feux rouges sont disposés des deux cotés de l'intersection de manière à ce que les conducteurs en première ligne ne se paient pas un torticolis pour réussir à voir le feu passer au vert.
  • d) En l'absence de feux, la priorité est à droite, même si la conduite est à gauche (j'ai faillit oublier cette différence fondamentale), et si vous y pensez un peux, au niveau de la visibilité, c'est bien plus logique ...
  • e) De nombreux carrefours sont aménagés avec une voie pour tourner à gauche, même au rouge, après un stop.
  • f) Même sans cet aménagement, certain carrefours permettent l'option précédente, améliorant ainsi la fluidité du trafic. Ceci est concevable, encore une fois parce que le couple conduite à gauche/priorité à droite améliore la visibilité... Une amélioration en France serait de passer à la priorité à gauche
  • g) Pour revenir au point de départ, il est souvent tracé les lignes à suivre quand on tourne à droite (en coupant la voie venant en sens inverse) : jamais aucun risque de se demander si l'on doit passer devant ou derrière les voitures venant du coté opposé et voulant effectuer la manoeuvre similaire.
Prenons maintenant deux exemples représentatifs de la conduite Parisienne : le rond point de l'Arc de Triomphe, ou la porte de Bagnolet. Dans ces deux cas, il y a un nombre incroyable de voie d'arrivée de trafic (6 à 8 ?), absolument aucun marquage au sol, et la seule règle s'appliquant est : "Le premier qui s'engage à une chance de passer le premier", avec peut être une petite correction : "Une grosse voiture pleine de bosse a potentiellement une meilleur force de persuasion au jeux du 'c'est moi qui passerait d'abord'".

Et pour faire passer ce long descriptif, un petit schéma récapitulatif :

Technorati Tags: , , , ,

Technorati Tags: , , , ,

vendredi 21 juillet 2006

Un début de célèbrité :-)

Puisque je vais avoir à me mettre en valeur dans le cadre de ma recherche d'emploi, autant commencer par faire confiance aux journalistes ... Le mois dernier, j'ai eu le droit à un encart dans The Age, l'un des journaux les plus important d'Australie, dans sa section IT. Puisque l'accès aux archives du journal sont payantes, je vous propose une version pdf de l'article au titre geeky : "Blade runner rolls to new realities". Et oui, un des critères qui m'a valu une sélection est que je vais (de temps en temps... 20 km, c'est quand même une petite trotte) de temps en temps au boulot en roller.
Pour la petite histoire, ce n'est pas la première fois que je croise la plume d'un journaleux, et cette fois ci, l'expérience était plutôt correcte, même si les propos ont quand même été légèrement transformagrifés.
La première fois, c'était il y environ dix ans, à l'époque de la préhistoire du web francophone et l'expérience fut certainement plus surprenante.
Un patron de cybercafé, Philippe Barbraud, avait décidé de mettre sur le net, à disposition de tous, un livre scandale et censuré par la justice : « le Grand secret » du Dr Gubler, qui dévoile comment Mitterrand avait caché sa maladie durant des années. Un journaliste de l'Humanité m'appelle directement et me demande quelques explications.  Je les lui donne volontiers en détaillant pendant 3/4 d'heure le net, le web, l'age du capitaine et surtout le fait que le patron du cybercafé était en fait principalement intéressé par le coup de pub, car s'il avait vraiment voulu contourner la censure, il n'aurait pas mis le livre sur un site web, mais plutôt sur usenet (pour simplifier, le Peer 2 Peer de l'époque). A la fin de toutes ces explications très pédagogiques, la discussion se poursuit pendant 5 minutes sur un ton plus "tchat de comptoir". Et voici l'article  de l'époque, et plus précisemment le commentaire centrale qui devient  : C’est notamment l’opinion de Pascal Vuylsteker, responsable du serveur Internet de
l’Institut national de l’audiovisuel (INA). Pour cet ingénieur, "la justice peut se tromper"...

Vous pouvez oublier le reste de l'interview :-)

Back to France / retour en France

This is an important piece of news : I am moving back to France, in Paris, next September. The related information is that I am now listening to any interesting job opportunity. You may find all my CVs online, and my profile is available on LinkedIn too.

Voici une importante nouvelle, qui explique pourquoi je vais sans doute revenir au francais dans ce blog : Je reviens vivre en France, sur Paris, dès Septembre prochain. Je suis donc à l'écoute de toute proposition de collaboration. Vous trouverez mes CVs en ligne, ainsi qu'un profil dans le réseau social linkedIn.

Technorati Tags: , ,

- page 1 de 2